Le carcadé, un thé frais et bon pour la santé

Le carcadé, un thé frais et bon pour la santé

La fleur d’hibiscus évoque un paradis tropical. Une variété particulière, l’hibiscus sabdariffa, originaire d’Égypte, est utilisée pour faire le thé karkadé. Aujourd’hui, elle est cultivée dans presque toutes les régions chaudes du monde.

Le karkadé est une boisson rouge rubis, elle est agréablement acidulée, on la retrouve en Afrique du Nord et au Moyen-Orient depuis des siècles. LesÉgyptiens la sirotent depuis le temps des pharaons.Le karkadé, un thé frais et bon pour la santé

Un calice rafraîchissant

Ce n’est pas la fleur que l’on consomme mais le calice, la partie de la plante rouge profond d’où émerge la fleur. Les calices sont habituellement vendus séchés pour le thé.

En phytothérapie traditionnelle, un goût acidulé désigne une plante rafraîchissante, ce qui explique pourquoi le karkadé est utilisé pour soulager les affections caractérisées par la chaleur et l’inflammation. Il est fréquemment utilisé en ayurvédique traditionnelle et en phytothérapie moyen-orientale pour soigner le diabète, des problèmes de foie et de vésicule biliaire, les inflammations de la peau et les problèmes intestinaux.

L’hibiscus est riche en fer, en vitamine C et autres antioxydants qui favorisent l’immunité.

Les calices d’hibiscus ont un goût semblable à la canneberge et comme elle, le karkadé est également utilisé pour soulager les infections des voies urinaires.

Rafraîchissant, il est idéal pour s’hydrater, mais c’est aussi un diurétique fiable qui permet d’éliminer l’excès de liquide. Il joue également un rôle dans la perte de poids. Les chercheurs ont trouvé que boire du karkadé inhibe l’amylase, une enzyme pancréatique qui aide à décomposer les glucides et les sucres. Cela indique qu’en sa présence, le corps en absorbe moins.

L’hibiscus est riche en fer, en vitamine C et autres antioxydants qui favorisent l’immunité. Il a également des propriétés antibactériennes et est souvent utilisé contre le rhume, la grippe et la toux.

Cœur, esprit et douleur

En phytothérapie traditionnelle, l’hibiscus est utilisé pour calmer l’esprit et a aussi une affinité pour le cœur. Un essai clinique de l’American Heart Association a conclu qu’après avoir bu du karkadé durant six semaines, la pression artérielle a chuté de 13 %. Plusieurs autres études ont montré que l’hibiscus peut aussi diminuer le cholestérol et prévenir l’athérosclérose.

L’hibiscus peut également traiter les douleurs arthritiques. Une étude animale de l’université de Bagdad, publiée en octobre 2015, a démontré que l’hibiscus sabdariffa possède des vertus anti-inflammatoires significatives.

D’autres recherches suggèrent que le karkadé peut également avoir certaines propriétés anti-cancer. Il contient de l’acide protocatéchique et une étude a montré qu’il peut ralentir la croissance des cellules cancéreuses.

Comment l’utiliser

Selon certaines rumeurs, le karkadé pourrait causer des hallucinations douces chez certaines personnes. Toutefois, pour un produit populaire utilisé depuis si longtemps, les preuves de cette affirmation sont difficiles à trouver.

Pour beaucoup, le karkadé a un goût trop acidulé, raison pour laquelle il est parfois fortement sucré. Il est parfois recommandé d’infuser l’hibiscus avec d’autres plantes comme la racine de réglisse ou la stévia pour parvenir à un équilibre plus doux.

About the author

Admin_iledesepices administrator

Leave a Reply